Que peut accomplir la CRS grâce à l’action «Chaque cartouche compte»?

Grâce aux recettes de l’action «Chaque cartouche compte», la Croix-Rouge suisse (CRS) peut soutenir des familles démunies en Suisse en leur accordant une aide ponctuelle. Chaque client participant à l’opération permet à notre organisation d’intervenir rapidement et sans formalités.

Les partenaires du projet, Alteco, Pelikan et la CRS, ont décidé en début d’année que dorénavant l’action «Chaque cartouche compte» serait menée en faveur des familles défavorisées de Suisse. En effet, il n’est pas nécessaire de chercher bien loin pour trouver des destins tragiques. Même en Suisse, nombreux sont ceux qui doivent y réfléchir à deux fois avant de dépenser le moindre centime. 

Pour quelqu’un qui ne dispose que d’un faible revenu, il peut suffire d’une facture imprévue pour se retrouver en difficulté. Toute contribution, même modeste, peut alors être d’une grande aide. L’objectif de l’opération est de soutenir chaque année 100 à 150 ménages. Dans certains cas, il peut également s’agir de familles vivant à l’étranger dans une extrême précarité.

Eviter le piège de l’endettement – L’aide concrète de la CRS

Silvia et Martin Gilgen* tiennent à leur autonomie et à leur indépendance. Jour après jour, ils sont la preuve qu’avec un peu de créativité, bien des choses deviennent possibles. Actuellement sans emploi, Martin Gilgen s’occupe des deux enfants du couple. Quant à son épouse, elle travaille comme assistante dans un cabinet médical et a récemment augmenté son taux d’occupation à 80%.

La petite famille ne bénéficie d’aucun soutien financier, qu’il s’agisse d’indemnités journalières de chômage ou d’aide sociale. Pour pouvoir économiser un peu, Silvia Gilgen surveille attentivement leurs dépenses. Elle a ainsi augmenté la franchise de son assurance-maladie pour réduire les primes mensuelles.

Mais au printemps dernier, elle a dû subir un contrôle médical. Les trois factures qui en ont découlé, d’un total de 518 CHF, ont mis à mal les finances du ménage. Silvia Gilgen s’est alors adressée au service social de sa commune, qui a déposé une demande auprès de l’aide individuelle de la CRS pour que sa famille puisse bénéficier d’une aide ponctuelle. La CRS a assumé les coûts, permettant aux Gilgen de sortir rapidement et sans formalités d’une situation difficile.
* Tous les noms ont été modifiés.
 
Pour obtenir des précisions sur le travail de la CRS, veuillez consulter le site www.redcross.ch ou vous adresser à info@redcross.ch.